Contact

IML/IMD : la solution jet d’encre THIEME

Publié le 15.02.2021

Avec sa nouvelle machine jet d’encre THIEME 505/510 D ThermoForming, le fabricant de systèmes d’impression  est en mesure de proposer une solution jet d’encre complète pour le procédé IML/IMD.

Thieme a en effet développé en collaboration avec un équipementier et un fabricant d’encre une machine d’impression jet d’encre pour les films plastiques destinés à être thermoformés ou surmoulés.

La THIEME 505/510 D TF est équipée de  têtes d’impression GEN 5 de Ricoh et fonctionne avec le programme Grand RIP de Caldera. Elle dispose d’un dispositif de nettoyage automatique des têtes d’impression.

Le fait que la technique IMD utilise généralement des films plastiques avec une protection anti-rayures qui s’activent aux UV a incité THIEME à choisir des encres aqueuses.

Avant la dépose de l’encre sur le support, on projette un liquide spécifique d’accroche et ce, uniquement sur la partie où les gouttes d’encre vont se fixer. La goutte se transforme et se gélifie au contact du film.

 « L’encre ne règle pas à elle seule toutes les contraintes du procédé IML/IMD notamment celles liées à la déformation et au surmoulage des substrats » explique Jean-Marc Rouillon, Responsable des Ventes Systèmes d’impression chez THIEME France. « A ceci se rajoute la problématique de l’épaisseur des couches d’encre beaucoup plus fines en impression jet d’encre qu’en sérigraphie.  Pour cette raison, il est nécessaire d’appliquer par sérigraphie une couche d’encre à solvant.

L’impression jet d’encre permet de réaliser les décors et les dégradés de couleurs et la sérigraphie permet l’application d’un fond blanc sur toute la surface du support. Cette opération permet également de protéger la couche en jet d’encre. Le contrôle de la teinte de la couche en jet d’encre est effectué selon la norme DBL et de ce fait répond aux exigences requises pour les applications automobiles réalisées en IML/IMD. Le séchage du support imprimé s’opère via un tunnel de séchage classique air chaud.

Situation du marché

Les applications du procédé IML/IMD sont très nombreuses dans le secteur automobile. De ce fait, Jean-Marc Rouillon voit un grand potentiel de développement pour cette nouvelle technologie, par exemple dans le domaine de l’IME (In Mold Electronics). En parallèle des applications pour l’automobile, le procédé IML/IMD est déjà utilisé en électroménager, pour les machines à café entre autres. Il s’agit là également d’un marché porteur pour cette technologie.

Quelques données techniques sur la machine :

Modèle

505 D TF

510 D TF

Format d’impression [mm]

400x600

630x730

Taille du champ d’aspiration [mm]

400x600

630x730

Epaisseur max. du support [mm]

50

50

Dimensions extérieures machine (LxlxH) [mm]

2600x1250x1600

2830x1250x1600

Poids [kg]

1800

2000

Têtes d’impression

Ricoh GenN 5 / 7 pl

Précision de position du substrat

+/- 50 μm

Canaux de couleurs

CMYK + Fixateur

Informations techniques non contractuelles et sous réserve de modification.

Téléchargement photo

Contact Presse/Médias

Sandrine Vierling

Responsable Marketing

+33 (0)3.88.55.27.09

Ihr Browser ist nicht mehr aktuell!

Aktualisieren Sie Ihren Browser um diese Webseite korrekt darzustellen. Browser jetzt aktualisieren

×